Accéder au contenu principal

Articles

C'est la lutte à la plage

Articles récents

Soutien de Marc Chalvin en dessins

Le nombre de signatures à notre pétition

A la date du 15 mai 2020, à 17h32    :     495 signaturesA la date du 17 mai 2020, à 9h08      :     575 signatures
A la date du 18 mai 2020, à 9h05     :      635 signatures Le 20 mai 2020, à 10h18                   :      695 signatures
Le 20 mai 2020, mais à 20h19          :      723 signatures
Le 21 mai 2020 à 19h37                    :      769 signatures
Le 22 mai 2020 à 18h51                    :      780 signatures
Le 26 mai 2020 à 14h36                    :      799 signatures
Le 2 juin 2020 à 8h15                        :      852 signatures
Pour signer c'est ICI






Messages de soutien

Le 20 mai sur la page de la pétition en ligne. 
Pour un enseignement de qualité, le lycée autogéré doit bénéficier de toute sa dotation d'heures.          Pierre Laurent, sénateur de Paris (PCF)
Le lycée autogéré à aidé et sauvé tellement de gens, dont je fais partie.. il est impensable de réduire quoique ce soit alors que plus de moyens et d appuis devraient avoir vu le jour depuis sa création, qui a amplement montrer son utilité.                                                       Séverine
J'ai été élève dans ce lycée et ce que j'y ai vécu me nourrit encore profondément à chaque jour de ma vie...  Charlotte
Lycée expé St-Nazaire / Paris mêmes combats ! Et même utilité au sein d'un système scolaire/éducatif normatif.                                                            Pascale
Je signe parce que le lycée autogéré a permis à ma fille de trouver un refuge dans une période compliquée pour elle. Elle s'y est sentie bien. C'est important que cette structure béné…

Communiqué de presse du 12 mai 2020

Notre pétition en ligne

Non à la baisse d'heures enseignants au Lycée Autogéré de Paris ! Le lycée Autogéré de Paris a lancé cette pétition adressée à Rectorat de Paris.Alors même que l’on pouvait s’attendre logiquement à ce que les moyens pour tous les lycées soient renforcés dans l’éducation à la rentrée prochaine suite à cette année catastrophique, le Rectorat de Paris confirme, le 6 mai, sa décision de retirer plus d’un demi poste au lycée autogéré c’est-à-dire, 11h de sa DHG (Dotation Horaire Globale).Appliquant sans discernement les consignes Blanquer pour réduire les effectifs dans le secondaire au nom de la réforme du lycée, le Rectorat met à mal l’accompagnement de tous ces élèves qui, pour divers raisons, ne trouvent pas leur place dans les établissements traditionnels.Les membres du lycée autogéré exigent, au nom d’égalité réelle qui s’impose pour nos élèves, la restitution des 11 h vouées à disparaître lorsqu’on applique des consignes relevant purement et simplement d’une égalité formelle sous…

Retour au rectorat, épisode 7 à suivre....